Gustave et Louise

Je vis à Rouen, la ville qui a vu naître Gustave Flaubert. Ses mots m’ont été étrangers, jusqu’à ce que je lise sur un mur :

« Si nos corps sont loin, nos âmes se touchent. »

C’est court, c’est beau, c’est follement romantique ! J’apprendrai plus tard qu’il s’agit d’un extrait des « Lettres à Louise Colet ». Séduite, me voilà prête à combler mes lacunes littéraires et à découvrir l’ouvrage.

Je m’ennuie dès les premiers chapitres. Je devine les larmes incessantes de Louise Colet et me lasse des pleurnicheries des deux protagonistes. Ces deux là ont tué mes envies de lecture (rares) et de romantisme. La cynique qui sommeille en moi se réveille et je me surprends à dire à voix haute : « mais largue donc cette conne » ! Je finis par abandonner la lecture d’une correspondance que je trouve soporifique.

Quelques mots laissés ici et là sur les murs de la ville avaient pourtant réussi à toucher mon cœur. Et si ces échanges épistolaires plaintifs avaient tué l’amour de Gustave et Louise ?

Ils ont certainement tué dans l’œuf de façon définitive mon envie de venir à la littérature classique…

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. jourdhumeur dit :

    Je n’ai jamais compris l’intérêt de lire la correspondance des autres. J’ai reçu en cadeau commercial celle de Napoléon avec je ne sais plus qui, je l’ai flanquée dans une boite à livres. Elle a trouvé preneur.

    Aimé par 1 personne

    1. Lydie Dee dit :

      A très petite dose, Flaubert, c’est poétique. Les fleurs bleues s’imagineront les recevoir… Puis à la place, elles recevront un texto mal écrit qui leur demandera de ne pas oublier de prendre le pain !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s